Comment être heureux(se) ? Les 7 points essentiels.

J’ai longtemps cherché ce qu’était le bonheur et comment l’atteindre.

J’ai connu les crises d’angoisse et de stress pendant 15 ans, et aujourd’hui, à l’heure à laquelle je vous écrit, je ne connais plus ça depuis 3 ans, alors que c’est le moment dans ma carrière où j’ai le plus de responsabilités, avec des équipes à gérer à travers le monde, la direction d’un projet dans le domaine de la technologie et mon blog Freencapable à alimenter !

Et pourtant, c’est l’une des seules fois dans ma vie où je me sens vraiment à ma place et sereine !

Qu’est-ce que le bonheur ?

Selon Wikipédia, « le bonheur est un état durable de plénitude et de satisfaction, état agréable et équilibré de l’esprit et du corps, d’où la souffrance, le stress, l’inquiétude et le trouble sont absents. »

Selon moi, le bonheur c’est de se sentir bien dans son quotidien et dans sa peau, confiant(e) et serein(e). Chacun a sa propre définition du bonheur. Ce qui est essentiel à mon sens pour être heureux, c’est de consacrer du temps à ce qui nous fait nous sentir bien, peu importe le pays ou la ville dans lequel on vit, peu importe la maison ou l’appartement que l’on a.

La base pour être heureux(se), est donc savoir ce que l’on aime et ce que l’on veut !

En fait, le bonheur vient de nous. Nous sommes la seule personne à pouvoir décider d’être heureux(se).

J’entends déjà ta prochaine question : alors comment faire ?

Dans cet article, je te montre comment te sentir plus heureux(se) en 7 points essentiels :

1- Savoir ce que tu aimes et ce que tu veux. Lorsque tu ne sais pas franchement où aller alors tu ne seras pas franchement satisfait de ce que tu as. Se connaître, savoir ce qui est important pour soi, et consacrer du temps à ce que l’on aime pour rester positif et garder son enthousiasme, est essentiel pour se sentir plus épanoui(e).

 2 – Pratiquer la gratitude : partout on entend du négatif : aux informations, à la télé, à la radio, sur les réseaux sociaux. Le négatif est ce qu’il y a de plus dur à dépasser. J’adore l’image de Kodzo Gawu, que je vais te raconter pour illustrer ce deuxième point. Imagine un verre d’eau, qui représente le positif, l’eau est claire. Tu y verses une goutte de coca, qui représente une pensée négative, et l’eau devient plus sombre. Combien de gouttes d’eau il te faudra pour qu’elle retrouve sa couleur transparente d’origine ?
Les pensées négatives ont le même impact sur notre état d’esprit et nos actions au quotidien. Donc pratiquer la gratitude te permet de garder ce verre d’eau le plus clair et transparent possible, et de ne pas laisser le coca prendre le dessus et modifier sa couleur.
Cherche dans chaque évènement ou situation, le côté positif de ce qu’il s’est passé. Et entraînes-toi à faire un compliment par jour aux personnes que tu rencontres ou croises.
Recherche dans ta vie, ce qu’il s’est passé de bien jusqu’à maintenant, fais-toi une trousse ou un bocal de gratitude, rempli de bons moments et de mots de remerciements pour tout ce que les autres ont déjà fait pour toi, d’affirmations positives, de pensées positives… Crées ton bocal du bonheur, rempli le d’eau claire (sans coca) et consomme-le sans modération. Ouvre-le et relis les mots que tu as écrit à chaque coup de mou ! Et même tous les jours si tu le souhaites 😄

3 – Prendre soin de soi, au sens propre du terme et aussi en passant par l’alimentation. J’ai réalisé ces dernières semaines à quel point je me sentais beaucoup mieux le matin au réveil et dans mon quotidien lorsque je mangeais équilibré et sain. Hydrate-toi aussi c’est très important.
Cela passe aussi par l’hygiène émotionnelle, écris pour sortir tes pensées négatives de l’esprit, et prends du temps pour prendre soin de toi : prends-toi un bain, vas chez le coiffeur, vas te promener si cela te fait du bien, mais fais quelque-chose rien que pour toi une fois par jour (cela peut être 15 minutes seulement mais c’est important).

4  – Vivre le moment présent et évoluer avec son temps : le passé, comme son nom l’indique, c’était avant ! Il existe plusieurs moyens de revenir au moment présent. Dans mon programme Sérénité & Confiance en soi, j’en cite 8. Mais dans cet article je vais te donner 3 éléments importants et indispensables, à la fois pour revenir au moment présent et pour gérer ton stress :

  • La respiration : inspirer par le nez et expirer par la bouche sur 3 à 5 respirations régulièrement dans la journée. Inspire sur 5 secondes et expire sur 5 secondes (c’est le principe de la cohérance cardiaque pour ceux ou celles qui connaissent, l’idéal est de le faire pendant 5 minutes, 3 fois par jours).
  • La posture : tiens-toi droit, garde la tête haute ! Tu te sentiras plus confiant(e) et serein(e) déjà !
  • Les 5 sens : concentre-toi sur ce qu’il y a autour de toi, les bruits, les couleurs, les gens, les odeurs, les goûts, les formes, leurs textures, etc ! Rien de mieux pour nous sortir de nos pensées que de prendre une feuille et décrire l’endroit qui nous entoure.
    Marcher aide aussi à se concentrer sur l’environnement qui nous entoure et se vider l’esprit, je le recommande vivement tous les jours !
    Personnellement, lorsque je suis au bord de la mer ou de l’océan, je vais tous les jours marcher 30 minutes à 1h au bord de l’eau écouter le bruit de la mer ou de l’océan, et ça me rebooste pour le reste de la journée. Fais-le autour de chez toi, la marche fera du bien à ton corps et à ton esprit.

5  – Aider les autres, car faire plaisir aux autres apporte une certaine satisfaction et un certain plaisir lorsque la personne te remercie et te montre sa joie en découvrant ce que tu as fait pour elle ou lorsqu’elle te voit arriver pour l’aider !               
Cela te permettra de te changer les idées et de te rendre utile. Et c’est 2 fois plus productif et agréable que de rester chez soi à ruminer ou broyer du noir.

6  – Fixer ses limites et se discipliner : le téléphone à certaines heures, le travail à d’autres, les amis à d’autres, et des moments rien que pour toi aussi.
Tu dois être une de tes priorités si tu veux te sentir bien avec toi-même et pouvoir aider les autres (sans devenir égoïste, ne t’inquiète pas, il y a un faussé entre les deux).
Et en ce qui concerne la discipline, tu ne me croiras peut-être pas mais le bonheur et la discipline sont liés ! N’écoute pas trop tes émotions, elles sont instables et changent en permanence selon les évènements qu’il se passe dans ta journée, alors si un matin tu t’es dit debout à 7h, suivi d’1h pour toi, puis tes premiers rendez-vous à 9h, fais-le ! Même si tu es de mauvaise humeur ce matin-là, lève-toi quand même et prend ce temps pour toi, c’est ce temps qui te rendra de meilleure humeur, contrairement au fait de dormir 1h de plus, qui ne changera pas grand choses, soyons honnête, en plus de te mettre en retard sur ta journée !
C’est pareil pour des activités ou tâches dans la journée, il faut savoir se booster soi-même parfois pour accomplir ce que l’on veut vraiment, et la discipline aide, à bonne dose ! (De toute façon, peu importe le sujet, les extrêmes ne sont jamais bon, tout est question de juste milieu, et ça c’est relatif à chaque personne, à toi de tester et de voir ce qui te convient le mieux et de trouver ton juste milieu).
J’aime beaucoup cette phrase de Jim Rohn :
« Nous devons souffrir de l’une des deux douleurs : la douleur de la discipline ou la douleur du regret. La différence est que la discipline pèse des onces tandis que le regret pèse des tonnes. »

7  – Arrêter de courir après le bonheur et prendre la décision d’être heureux ! C’est simple mais beaucoup de gens aiment se plaindre et procrastiner. Une personne heureuse est une personne responsable de sa vie ! Il faut commencer par prendre la décision et surtout prendre conscience que ton bonheur ne dépend que de toi et des actions que tu mets en place au quotidien ! Si tu continues de te plaindre et de te laisser aller alors tu continueras de te sentir de la même manière.
De plus, le bonheur est relatif et spécifique à chacun, donc seul toi pourra décider d’être heureux(se). Et tout comme la réussite vient après les échecs, le bonheur s’accompagne de moments de tristesse et de douleur et c’est normal. La tristesse nous permet de tourner la page et d’évacuer le négatif, et la douleur nous permet de devenir plus fort.

Pour conclure, c’est impossible d’être heureux 24h/24 – 7j/7, tu auras toujours des moments de bas émotionnel ou de tristesse, et tu auras d’autres moments où tu te sentiras bien dans ta peau, dans ton corps et dans ta vie. L’objectif est d’avoir plus de bons moments que de mauvais, et c’est un entrainement au quotidien, il n’existe pas de recette miracle, juste de la volonté et un travail sur soi en permanence. Comme le dit la définition de wikipédia, c’est un état global.

Qu’est-ce que tu peux mettre en pratique dès maintenant dans ton quotidien ?
Partage-moi ce que tu fais pour te sentir plus heureux(se) et ce que tu peux ajouter dans ta vie après avoir lu cet article 😉

Chaque mois je réponds à tes questions en vidéo, donc envoie-moi un mail à elodie@freencapable.co si tu souhaites que je te réponde via un prochain article ou une prochaine vidéo sur ma chaîne Youtube !

Abonne-toi à ma chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCM9Njj84a8eHi9zAqYlqJJg

A très vite !
💖 Elodie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page